CP – Loi ÉLAN

Je suis très fier d’avoir été désigné par le groupe LREM de l’Assemblée nationale comme rapporteur des titres I et IV du projet de loi sur le logement dite « Loi ÉLAN ».
Aux côtés de Christelle Dubos, en charge des titres II et IV, nous aurons à cœur de défendre ce texte important qui sera présenté dès mercredi au Conseil des Ministres.
Les ambitions portées par cette loi et notamment les volets  » Construire plus, mieux et moins cher » et « Améliorer le cadre de vie » que je serai en charge de défendre sont au cœur de mes préoccupations et de mes engagements depuis de longues années.
Ce projet de loi est  le fruit d’une longue concertation : 2500 contributions des professionnels du secteur, 20 000  contributions via la plateforme mise en place par en Marche (dont 25% de non adhérents), deux mois de Conférence de consensus et plus de 650 contributions écrites.
Il a deux objectifs: libérer la construction et protéger les plus fragiles.
Libérer la construction en la rendant moins coûteuse, plus simple et plus agile, en luttant contre la hausse des coûts et les phénomènes de spéculations foncières inflationnistes et, bien sûr,en libérant du foncier.
Protéger les plus fragiles en renforçant le logement social, en faisant en sorte que les bailleurs soient plus solides tout en restant proches de leurs locataires, en permettant aux locataires du parc social d’accéder à la propriété plus facilement, en luttant contre les discriminations dans l’accès au logement, en permettant aux étudiants, aux personnes en stage ou aux professionnels en mobilité de trouver un logement pour une courte période avec le bail mobilité, en améliorant la prévention des expulsions locatives, en permettant une caution locative à tous les moins de 30 ans qu’ils soient étudiants ou salariés et en luttant avec force contre les marchands de sommeil.
Vous pouvez compter sur ma détermination pour mener le travail parlementaire sur ces sujets si fondamentaux pour le quotidien de l’ensemble de nos compatriotes.

Commentaires