La sécurité est la première des libertés

Je tiens à condamner avec la plus extrême fermeté les deux agressions violentes qui se sont déroulées dans la nuit de jeudi à vendredi à Metz.
Je veux assurer les victimes de ma totale solidarité mais aussi de ma détermination à agir concrètement pour que toute la lumière soit faite sur ces agressions et que les auteurs de ces violences inacceptables soient arrêtés dans les plus brefs délais et sévèrement condamnés.
La sécurité est la première des libertés pour l’ensemble de nos concitoyens. J’appelle l’ensemble des autorités publiques à être implacable face à cette recrudescence de la délinquance dans nos villes.
J’ai proposé au Directeur départemental de la Sécurité publique la mise en place d’une brigade de nuit dans l’hyper-centre de Metz Métropole avec une présence appuyée autour des établissements de nuit, particulièrement en fin de semaine.
Face à ce fléau, je demande une mobilisation de chaque instant de la police nationale comme de la police municipale de Metz pour assurer une présence dissuasive sur notre territoire.
Commentaires